Alimentation émotionnelle et addiction au sucre ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’alimentation n’est qu’une échappatoire qui cache quelque chose de plus profond, il est primordial de le savoir. On peut avoir une sensation de mal-être ponctuel que l’on comble par la nourriture.

Alimentation émotionnelle et addiction au sucre?

Ainsi, quelqu’un qui est habitué à la consommation du sucre peut avoir cette mauvaise habitude à cause d’une émotion. 

L’alimentation émotionnelle, qu’est-ce que c’est ? 

L’alimentation émotionnelle est la tendance à manger pour répondre à une émotion (anxiété, tristesse, dépression, etc) ou une sensation (ex. fatigue, stress). Souvent, l’on ne mange toujours pas que pour satisfaire la faim.

Manger peut être une sorte de refuge pour apaiser des émotions ou sensations négatives. Certains adoptent la gourmandise à cause d’une émotion, d’autres deviennent addicts au sucre. 

L’addiction au sucre 

Parfois, on ne consomme pas le sucre parce que notre corps en a besoin, mais juste pour le plaisir. Cette attitude peut être due à un choc émotionnel comme une rupture amoureuse, qui nous fait perdre les pédales parce que les émotions prennent le dessus. 

Alimentation émotionnelle et dépendance au sucre, le lien. 

Les comportements de l’homme sont influencés par leurs émotions et leurs pensées. C’est pourquoi, notre mental et plus particulièrement les pensées négatives jouent un rôle dans toute sorte d’addiction.

Ce n’est pas grave de consommer du sucre de temps en temps, mais, c’est quand cela devient une accoutumance d’en consommer une  quantité de plus en plus exagérée à chaque fois, qu’il faut commencer par se questionner.

Là, ça devient une addiction au sucre, ça devient de l’alimentation émotionnelle. L’addiction au sucre, c’est une forme d’alimentation émotionnelle pour  combler un manque. 

Comment reconnaître une dépendance ? 

Vous n’avez envie que d’une chose, c’est de manger quelque chose de sucré. Alors vous prenez le produit sucré dont vous avez envie : biscuit, gâteau, sodas, jus de fruit concentré, sirop, bonbon, céréales sucrées du matin.

Vous en prenez constamment, tant que c’est sucré, ça vous va : c’est une addiction au sucre. 

Comment diminuer sa consommation de sucre ?

Diminuer sa dose quotidienne de sucre permet de réduire le risque de diabète, de retrouver de l’énergie et d’embellir sa peau. Mais il est parfois difficile de se défaire de cette addiction. Comme une drogue, son élimination peut entraîner des effets secondaires (fatigue, irritabilité, etc).

Une fois votre organisme déshabitué au sucre, l’important est de rééquilibrer son alimentation et d’intégrer du sucre naturel (miel, fruits, sirop d’érable). 

La poudre blanche du sucre raffiné fait plus de dégâts que la poudre blanche de la cocaïne ou d’autres drogues dures, dixit Dr. Christian Tal Shaller. 

Vous devez diminuer progressivement vos apports en glucides simples (sodas, bonbons, céréales raffinées), identifier les bons apports en glucides complexes et en fibres (céréales complètes, légumineuses, fruits).

Si vous en ressentez vraiment le besoin, préférez la consommation d’un peu de produit sucré en fin de repas (un fruit frais, plus rassasiant et moins sucré qu’une compote).


Lisez aussi:

Comment accueillir les émotions pour oublier son passé ?