Hypersensibilité émotionnelle : comment faire pour s’en sortir ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Hypersensibilité émotionnelle : comment faire pour s’en sortir ?

Hypersensibilité émotionnelle

L’hypersensibilité émotionnelle peut se définir comme une réactivité accrue aux stimuli émotionnels, qu’il s’agisse de ses propres émotions ou de celles des autres. Être hypersensible n’est pas une maladie, mais plutôt un trait de caractère qui apparaît d’ailleurs dès l’enfance. 

L’hyperémotivité, c’est quoi ?

Les enfants hypersensibles sont généralement des enfants peureux, timides et introvertis, qui ont besoin d’être rassurés par leurs parents.

À l’âge adulte, ces personnes restent plus sensibles au stress et donc prédisposées à la dépression, mais elles peuvent aussi mettre à profit ce trait de caractère dans des domaines intellectuels ou artistiques.

Cependant, l’hypersensibilité peut vous affecter à des degrés divers. Les personnes hypersensibles partagent toutefois certains traits de caractère : 

  • Elles ont du mal à gérer leurs émotions et peuvent avoir des réactions disproportionnées (larmes, crises de colère)
  • Elles sont particulièrement sensibles au stress et sont perturbées par le changement ou l’imprévu
  • Elles sont observatrices, intuitives et perspicaces
  • Elles ont une grande capacité d’empathie (elles sont très sensibles aux ambiances et aux humeurs des autres)
  • Elles sont timides et sensibles au regard d’autrui
  • Elles sont consciencieuses
  • Elles sont susceptibles

Les difficultés liées à ce trouble 

Dans votre entourage, si quelques-uns de vos collègues peuvent vous trouver trop émotifs, sachez que l’on reconnait aussi souvent les qualités indéniables des hypersensibles : générosité, capacité d’écoute, créativité, intuitivité.

L’on retrouve de nombreux hypersensibles parmi les artistes notamment. 

Il n’est pas toujours facile d’être à l’écoute de ses propres émotions, à celles de son entourage ou encore d’être attentif aux ambiances, et autres.  Au quotidien, les personnes hypersensibles sont souvent beaucoup plus stressées que d’autres.

Ayant particulièrement besoin d’un cadre de vie calme et de solitude, elles se sentent généralement mieux dans un environnement protégé. On comprend donc mieux les difficultés que peuvent engendrer l’hypersensibilité  comme par

Exemple, un problème relationnel, une solitude pesante, des difficultés à s’intégrer, des crises d’angoisses, la peur de la foule, la timidité devenant handicapante, l’empathie trop prononcée pouvant entraîner des sentiments de dépression. 

Comment faire pour s’en sortir ? 

Gérer son hypersensibilité émotionnelle, c’est évidemment tout un art. En raison de leur sensibilité au stress, les hypersensibles souffrent davantage d’anxiété et de dépression. Ils ont besoin de calme et de solitude.

Si votre hypersensibilité émotionnelle vous fait souffrir, vous pouvez recourir à des thérapies cognitivo-comportementales (TCC) ou à des thérapies interpersonnelles (TIP) pour apprendre à mieux gérer vos émotions. Mais être plus réceptif que la moyenne présente aussi des avantages.

Ce trait de caractère va généralement de pair avec une sensibilité artistique et un esprit créatif et intuitif. Les hypersensibles ont aussi d’excellentes capacités d’empathie et leurs amis apprécient leur sens de l’écoute. 

Quelques conseils 

Au quotidien, il est conseillé de : 

  • Ne pas surcharger son emploi du temps
  • Se ménager des moments de calme dans la journée
  • Prendre du recul par rapport aux événements
  • Trouver un ami avec qui partager ses émotions
  • Entretenir sa créativité
  • Pratiquer une activité physique (30 minutes 3 fois par semaine)
  • Utiliser des techniques de relaxation : respirer par le ventre, essayer la cohérence cardiaque ou la visualisation positive

 


Lisez aussi:

Hypersensibilité électromagnétique : comment s’en protéger ?

Hypersensibilité émotionnelle et fatigue nerveuse : que faire ?